Uncategorized

Projet MIMO, Mines de Montagne


Le territoire intéressé par le projet est caractérisé d’un important  patrimoine naturel et il est considéré “zone de montagne”. Il est donc nécessaire d’accorder un soin particulier pour éviter  le dépeuplement des points marginaux et pour limiter les changements climatiques qui vont le pénaliser fortement. La principale activité économique est représentée par le tourisme de montagne. Pendant les dernières années, d’ailleurs, on observe l’incrémentation d’une demande adressée à la découverte culturelle et à la dessaisonalisation: le patrimoine minier  représente donc une importance capitale.

Le projet a comme objectif la création d’un réseau territoriale transfrontalier pour la mise à système d’ un offre touristique-culturel  liée au patrimoine minéraire dans une perspective de développement soutenable. Ce réseau aura le but de permettre aux communautés locales engagées de se réapproprier du patrimoine architectonique, historique, culturel et écologique formé par les mines, aujourd’hui presque oubliées et peu utilisables.

Même si depuis longtemps la Vallée d’Aoste et la Savoie sont engagées pour la sauvegarde des sites minier et les communautés locales en demandent fortement la valorisation, leur gestion présente encore problématiques communes.

Le projet veut être un moyen pour l’utilisation de ce patrimoine transformant ce qui généralement  est perçu comme élément négatif dans un point fort à promouvoir, au même niveau des autres ressources  des Alpes.

#mimominesdemontagne #cogne #brusson #saintmarcel #mines #valorisation #dépeuplement